Lucas Mahias en Australie

Philip Island Je m’appelle Pete Thompson, mais les copains m’appellent « pas d’bol ». Cette réplique d’un film des années 90 (hot shot), pourrait bien convenir à un de nos jeunes espoirs français. Peut être qu’il ne faut pas tomber dans la psychose, mais une fois encore, Lucas Mahias n’aura pas été verni ce weekend…